La collective amélioration du monde

ne peut se faire sans

une collective amélioration des écrits

qui permettent de penser le monde.


Nul écrit n'est situé hors du champ de la critique.

 

Si un écrit est critiquable, il est potentiellement améliorable.

 

Tout écrit est donc un potentiel chantier de récriture.

 

La récriture rationnelle, au service de l’intellect, consiste à transformer les écrits en vue de les améliorer, c'est-à-dire de les rendre moins confus et plus justes, moins obscurs et plus clairs.

 

La MACHINE à RÉCRIRE consiste en un processus collectif d'amélioration des écrits, et donc, puisque les écrits (et plus largement le langage) déterminent les manières de penser, en un processus collectif d'amélioration de l'intelligence collective.

 

Présentation détaillée dans l’Introduction

RÉCRITURES RÉCEMMENT OUVERTES


Récriture #1

L'ART DU DOUTE et

COMMENT DÉJOUER
LES PIÈGES DE L’INFORMATION

par Henri Broch  

Éditions book-e-book (2008)



Récriture #2

SCIENCE ET TERRITOIRES

DE L’IGNORANCE

par Mathias Girel  

Éditions Quae (2017)



RÉCRITURES PROCHAINEMENT OUVERTES


Récriture #3

LA MACHINE À RÉCRIRE

 



Récriture #5

L'INTELLIGENCE ANIMALE

par Emmanuelle Pouydebat

Éditions Odile Jacob (2017)



Récriture #7

LA COMMUNICATION

PAR LA BANDE

par Daniel Bougnoux

Éditions La Découverte (1998)



Récriture #4

RAVIVER LES BRAISES DU VIVANT

par Baptiste Morizot

Éditions Actes Sud (2020)



Récriture #6

LA SCIENCE DES BALIVERNES

par Thomas Durand

Éditions HumenSciences (2021)



Récriture #8

MANUEL D'AUTO-DÉFENSE INTELLECTUELLE

par Sophie Mazet

Éditions Robert Laffont (2017)